Ville de Nevers | Ambiances architecturales
Accueil » Découvrir Nevers » Patrimoine » Architecture » Architecture
diminuer la police augmenter la police couleur inversée imprimer envoyer à un ami flux rss Ajouter aux favoris
Article rubrique

Ambiances architecturales

Edifices religieux

Le patrimoine religieux de Nevers se caractérise par sa richesse et sa diversité. En effet, presque toutes les périodes y sont représentées par des monuments et des éléments décoratifs qui comptent au regard de l'histoire et de l'art. L'église Saint-Etienne, "monument le plus parfait que le XIe siècle ait laissé à la France" selon Viollet-le-Duc, est considérée à juste titre comme un modèle de l'architecture romane. Si son plan en croix latine et à déambulatoire est devenu classique, son élévation à trois niveaux culminant à 18 mètres sous une voûte en berceau représente une prouesse qui restera inégalée avant la période gothique. La cathédrale témoigne de l'évolution de l'architecture et de l'art depuis le haut Moyen-Age jusqu'à nos jours à travers son baptistère carolingien, son chœur roman tourné vers l'Ouest, ses sculptures médiévales, sa nef gothique, ses chapelles représentatives du gothique flamboyant et ses vitraux contemporains. La Réforme catholique a également marqué la ville au XVIIe siècle, en particulier avec la chapelle Sainte-Marie qui offre une des rares façades baroques de France et l'église Saint-Pierre avec son décor de fresques italiennes en trompe l'œil. Enfin, l'architecture contemporaine est présente au Nord de la ville avec l'église Sainte-Bernadette du Banlay, manifeste du principe de la fonction oblique en architecture et œuvre de Claude Parent et Paul Virilio.

 

L’architecture civile

La ville de Nevers compte plusieurs édifices représentatifs de l'évolution et de la diversité de l'architecture civile. L'architecture militaire est bien représentée avec les remparts, remontant au XIIe siècle, et ses différentes tours. La Porte du Croux, du XIVe siècle, est également un bel exemple de système défensif complexe. Le Palais ducal, résidence des comtes puis des ducs de Nevers, marque le centre ancien par sa façade Renaissance ornée d'élégantes lucarnes et de bas-reliefs illustrant les légendes de Saint-Hubert et du chevalier Hélias. Les maisons à pans de bois, dont certaines à encorbellement, rappellent la ville médiévale où les activités artisanales prenaient souvent place au rez-de-chaussée des habitations. Plus secrets sont les hôtels particuliers à l'abri derrière leurs portails, dont la tour signale parfois la présence. Autres monuments remarquables de la période moderne, le palais de Justice, ancien Palais épiscopal, présente un bel exemple de classicisme à la française et la Porte de Paris est le seul arc de triomphe de la Nièvre. A partir du XIXe siècle, les édifices publics répondent aussi à d'autres usages, ouvrages de génie civil comme le pont de Loire mais aussi ouvrages d'agrément comme le théâtre à l'italienne, les établissements de bain ou le kiosque du parc.

 

Les arts décoratifs

L'intérêt patrimonial de Nevers se lit également à travers les différentes manifestations des arts décoratifs qui embellissent le cadre urbain. Des sculptures ornent des édifices de toutes époques. Au fil des rues, quelques sculptures anciennes apparaissent aux regards attentifs (modillons de l'ancienne chapelle Saint-Michel sur la rue Saint-Genest, tête énigmatique sur la maison à pan de bois rue Saint-Etienne, décors de compagnon rue de Nièvre...). Pour notre époque, on peut citer en particulier les sculptures d'Alix Marquet sur la Caisse d'Epargne ou diverses maisons particulières. La faïence apporte également sa contribution au décor urbain (une vierge dans une niche rue du Rivage, une frise place Saint-Laurent...). La ferronnerie d'art se déploie sur les grilles du palais de Justice et les garde-corps de nombreux hôtels particuliers. Un art de la mosaïque, développé par l'atelier Favret, entre la fin du XIXe siècle et les années 1930, habille le sol de nombreux édifices publics comme le Palais de Justice ou l'Hôtel de Ville ainsi que de plusieurs commerces et immeubles. Enfin, des devantures art nouveau et art déco apportent une touche d'originalité dans le centre ancien.

image tagHistoire Ville Architecture Arts

image aller plus loin Aller plus loin

Téléchargement

Aucun Téléchargement

Partager cet article

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio Partager sur Del.icio.us Partager sur Digg It

affichette