Ville de Nevers | Fernand Chalandre
Accueil » Découvrir Nevers » Histoire » Ils ont marqué Nevers » Fernand Chalandre
diminuer la police augmenter la police couleur inversée imprimer envoyer à un ami flux rss Ajouter aux favoris
Article rubrique

Fernand Chalandre

Fils d'un peintre céramiste de la rue de la Raie, Fernand Chalandre étudie à l'Ecole des arts de Nevers (Place Carnot) et se dirige vers la gravure, d'abord sur cuivre puis sur bois. Sa première œuvre est la tourelle de Maumigny en 1904, il a 25 ans. Chaque année depuis 1912, il expose au Salon des Artistes français. Son atelier se trouve au n°31 rue Saint-Etienne, à l'angle de la cour de la Charte. C'est là qu'il silhouette d'un croquis rapide les scènes de la rue qui défilent, puisque privé de l'usage de ses jambes à la suite d'un accident ou d'une poliomyélite, il se meut difficilement et ne circule plus guère que dans une petite voiture d'infirme. Son oeuvre, pratiquement toute réunit au Musée municipal de Nevers, est essentiellement locale et a su restituer le mystère qui se dégage des rues et monuments de la vieille ville : Clair de lune sur la cathédrale, L'escalier des Jacobins, La rue de la Parcheminerie, La rue Saint-Etienne, La rue Maubert... Il a vécu quelques temps à La Charité et à Cosne mais il revient à Nevers dans son atelier, où ses amis Guyonnet et Tardy vont souvent lui rendre visite. A partir de 1923 sa santé s'altère singulièrement, et le 21 mars 1924, lorsque tinte l'angélus de midi, il meurt dans son atelier de la cour Saint-Etienne.

 

 

image tagHistoire 20e siecle Arts Chalandre

image aller plus loin Aller plus loin

Téléchargement

Aucun Téléchargement

Partager cet article

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio Partager sur Del.icio.us Partager sur Digg It

affichette