Ville de Nevers | Henri Virlogeux
Accueil » Découvrir Nevers » Histoire » Ils ont marqué Nevers » Henri Virlogeux
diminuer la police augmenter la police couleur inversée imprimer envoyer à un ami flux rss Ajouter aux favoris
Article rubrique

Henri Virlogeux

Né à Nevers, Henri Virlogeux suit à Paris les cours de l'École Scénique de Charles Dullin. Il travaille avec les plus grands et l'on compte, à son palmarès, près de 60 films, plus de 80 téléfilms et de nombreux succès au théâtre, notamment dans "Les Bâtisseurs d'Empire" de Boris Vian, mis en scène par Jean Vilar, et dans "l'Antichambre" pour lequel, en 1992, il obtient le Molière du meilleur comédien. De retour dans sa ville natale, quelques temps avant sa mort, Henri Virlogeux enregistre, avec le réalisateur Jacques Santamaria, une série d'émissions au cours desquelles il évoque, avec émotion, son enfance nivernaise. Dans sa bouche revivent les copains du Petit Séminaire où il a fait ses études jusqu'à l'âge de 18 ans et les vacances passées chez les grands-parents à Chatillon-en-Bazois mais aussi à Nevers, route des Saulaies. Il raconte notamment ses souvenirs au bord de la Loire en été : les soldats du 13ème de ligne lavant leur linge dans le fleuve, les verdiaux, domaine des lapins de garenne, les pique-nique au Bec d'Allier, avec, toujours au même endroit, le Béluga, bateau bleu équipé de grosses rames et d'une voile rouge, et qui servait de point de repère à mi-chemin du parcours. La voix d'Henri Virlogeux, voix inimitable aux accents nivernais reste dans les mémoires comme celle d'un grand-père disparu. On peut la retrouver, particulièrement touchante et vraie, dans "La véridique histoire de Joseph Boiseau, flotteur", un film de Jacques Tréfouël dont il assure le commentaire.

 

 

image tagAucun tag associé à l'article

image aller plus loin Aller plus loin

Téléchargement

Aucun Téléchargement

Partager cet article

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio Partager sur Del.icio.us Partager sur Digg It

affichette