Ville de Nevers | La promenade des remparts
Accueil » Découvrir Nevers » Patrimoine » Sites » Les remparts
diminuer la police augmenter la police couleur inversée imprimer envoyer à un ami flux rss Ajouter aux favoris
Article rubrique

La promenade des remparts

Site inscrit en 1938

Eléments patrimoniaux classés ou inscrits Monuments Historique entre 1862 et 1945

 

Ce rempart fut érigé en 1194 par Pierre de Courtenay, afin de protéger les couvents et paroisses qui s'étaient développés hors de la cité. Il est renforcé, pendant la Guerre de Cent Ans, par la construction de portes et tours fortifiées. Dans le courant du XVIe siècle, le rempart perd de son utilité, n'est plus entretenu, et sert de carrière de pierres. C'est au hasard de l'évolution urbaine et à la présence d'une zone humide difficilement constructible que nous devons la conservation de la partie située entre la Porte du Croux et la Loire. Fin 1960, la ville achète ces terrains pour y créer l'actuelle promenade des remparts.

 

Après la Porte du Croux, s'étend une roseraie plantée de variétés anciennes. Dans le rempart, une porte débouchait sur une salle d'armes, et sept archères ouvraient sur une galerie voûtée, qui assumait la défense de cette partie de l'enceinte. La promenade se poursuit en passant devant la tour du Havre et la tour St-Révérien. Au pied de celle-ci, une fontaine portant le même nom forme un trou d'eau charmant au milieu des rochers. L'allée serpente ensuite entre les arbres et les massifs floraux. Une port se trouvait à cet endroit sur les eaux calmes de la Passière, petit affluent de la Loire. La promenade se termine tour Goguin, nom d'une famille de mariniers qui l'habita à la fin du XVIIIe siècle.

image tagAucun tag associé à l'article

image aller plus loin Aller plus loin

Téléchargement

Aucun Téléchargement

Partager cet article

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio Partager sur Del.icio.us Partager sur Digg It

affichette