Ville de Nevers | Louis de Gonzague et Henriette de Clèves
Accueil » Découvrir Nevers » Histoire » Ils ont marqué Nevers » Louis de Gonzague et Henriette de Clèves
diminuer la police augmenter la police couleur inversée imprimer envoyer à un ami flux rss Ajouter aux favoris
Article rubrique

Louis de Gonzague et Henriette de Clèves

En 1565 a lieu le mariage de Louis de Gonzague et d'Henriette de Clèves, suzeraine du duché du Nivernais. Malgré les rigueurs du temps, ils porteront le duché à un point de renommé inégalé. Troisième fils du duc de Mantoue, ce dernier est envoyé en France à l'âge de dix ans pour être élevé à la cour du Roi Henri II. Gouverneur en Picardie, ambassadeur à Rome, président de la commission des finances puis commandant de l'armée des Flandres, il est un des principaux personnages du règne d'Henri IV. Cependant, son destin national ne l'empêche pas de se consacrer à son duché et surtout à sa ville, relayé par Henriette plus souvent présente à Nevers. Protecteurs des lettres et des arts, ils contribuent au rayonnement de Nevers. Ils aident avec efficacité l'installation d'un imprimeur et font venir les Jésuites en 1571 afin de leur confier le collège de la ville pour y développer un enseignement humaniste (latin, grec et philosophie). Louis parachève la construction du château ducal en ornant ses toits d'élégantes lucarnes Renaissance et en remplaçant le mur crénelé par une grille. Surtout, dans les années 1570, il attire des verriers italiens bientôt rejoints par leurs compatriotes faïenciers, à l'origine de la plus florissante industrie de Nevers. A la mort de Louis en 1595, Henriette gère le duché jusqu'en 1601, puis leur fils Charles et plus tard sa fille Marie poursuivront l'œuvre des Gonzague jusqu'en 1659.

 

 

image tagHistoire Gonzague Temps modernes

image aller plus loin Aller plus loin

Téléchargement

Aucun Téléchargement

Partager cet article

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio Partager sur Del.icio.us Partager sur Digg It

affichette