Ville de Nevers | Pierre et Mahaut de Courtenay
Accueil » Découvrir Nevers » Histoire » Ils ont marqué Nevers » Pierre et Mahaut de Courtenay
diminuer la police augmenter la police couleur inversée imprimer envoyer à un ami flux rss Ajouter aux favoris
Article rubrique

Pierre et Mahaut de Courtenay

Pierre de Courtenay, cousin germain du roi Philippe Auguste, épouse en 1184 Agnès comtesse de Nevers. A la mort de sa femme en 1193, Pierre, entre deux osts royaux et deux croisades, gère le comté pour sa fille Mahaut. En 1194, il fait clore la ville par une nouvelle muraille et fait bâtir son château à l'emplacement de l'actuel Hôtel de Ville. Cependant, il cherche querelle à Hervé, baron de Donzy, qui le fait prisonnier en 1199. Philippe Auguste réconcilie les deux adversaires en mariant Mahaut avec Hervé qui devient comte de Nevers, Pierre ne conservant que les comtés d'Auxerre et de Tonnerre. L'empereur de Constantinople étant mort, les barons chrétiens offrent son trône à Pierre de Courtenay. Il est sacré à Rome par le pape Honorius mais disparaît mystérieusement en Grèce avant d'avoir atteint son empire. Mahaut de Courtenay, hérite alors des comtés d'Auxerre et Tonnerre. En 1218, elle accompagne son mari Hervé de Donzy à la cinquième croisade. En dépit de ses malheurs personnels (la mort d'Hervé en 1222, celle de sa fille unique Agnès, de son second mari Gui de Forez puis de ses deux petits-enfants), elle se montre attentive à la bonne administration de ses comtés. En 1221, elle aide à reconstruire la cathédrale détruite par l'incendie de 1211 et en 1231 elle accorde une charte de franchise aux habitants de Nevers qui sera à l'origine de l'organisation municipale.

 

 

image tagHistoire Courtenay Moyen-age

image aller plus loin Aller plus loin

Téléchargement

Aucun Téléchargement

Partager cet article

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio Partager sur Del.icio.us Partager sur Digg It

affichette