Ville de Nevers | Pierre Gaspard Chaumette
Accueil » Découvrir Nevers » Histoire » Ils ont marqué Nevers » Pierre Gaspard Chaumette
diminuer la police augmenter la police couleur inversée imprimer envoyer à un ami flux rss Ajouter aux favoris
Article rubrique

Pierre Gaspard Chaumette

Il naît à Nevers, le 24 mai 1763, et passe son enfance dans une des maisons de la place de la Charte. Fils d'un cordonnier, il entreprend des études de lettres mais, frondeur, indiscipliné, il les abandonne bientôt, s'embarque sur la Loire puis rejoint l'océan où il devient marin pour une courte période. En 1789, il est à Paris et travaille chez un procureur. Il rencontre Camille Desmoulins et entre dans le club des "Cordeliers". Son destin de révolutionnaire est désormais scellé. En décembre 1792, il est nommé procureur de la Commune de Paris. Ce jour-là, il renonce à son double prénom pour celui d'Anaxagoras, saint pendu selon lui « pour ses principes de républicanisme ». Au pouvoir, il fait supprimer le fouet dans les écoles, demande qu'il y ait un lit par malade dans les hôpitaux et publie une brochure sur l'abolition de l'esclavage. Il est l'un des principaux accusateurs de Louis XVI et Marie-Antoinette. Personnage complexe, il se range bientôt dans le clan des "Enragés" avec Hébert et devient le plus actif promoteur de la réaction anti-religieuse : plus aucun baptême avec des noms de saints n'est accepté, plus de prêtres, même constitutionnels, un seul culte : le culte de la Raison, célébré par de grandes fêtes, à Paris et en province. Cette prise de position lui coûtera la vie. Accusé d'athéisme par Robespierre, il est guillotiné le 13 avril 1794.

 

 

image tagHistoire 18e siecle Revolution Gaspard Chaumette

image aller plus loin Aller plus loin

Téléchargement

Aucun Téléchargement

Partager cet article

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio Partager sur Del.icio.us Partager sur Digg It

affichette